La crise du covid-19 a surement chamboulé vos vacances. Pas facile de s’y retrouver entre les différentes annonces. Dans le doute, vous voulez savoir comment vous faire rembourser un billet d’avion en cas de problèmes, et un voyage en général ? Cet article vous éclairera sûrement. En effet, entre le vol, le logement et la location de véhicule… Les dépenses s’accumulent !

Alors comment faire pour vous en tirer au mieux ?

 

Se faire rembourser un vol :

 

En règle générale (et hors circonstance exceptionnelle) obtenir une indemnisation est possible en cas de retards ou de vols annulés. Elle peut aller de 250 à 600 €. Le montant des indemnisations est calculé sur la base de distance du vol.  Pour les vols court-courriers, les passagers se contenteront de 250€. Pour les retards sur des vols moyen-courriers, la compensation s’élèvera à 400€. Et, 600€d’indemnisation pour les long-courriers.

De même, en cas de retard, les passagers peuvent bénéficier de plusieurs prestations. Par exemple, la compagnie aérienne doit fournir des boissons et collations. De plus, si le vol est reprogrammé le lendemain, les compagnies s’occupent de fournir un logement pour la nuit aux passagers. Mais également, elles fournissent les moyens de transport nécessaires pour s’y rendre.

Enfin, si votre vol est annulé et qu’il n’est pas reprogrammé, par exemple en cas de force majeure, comme le Covid-19, vous pouvez obtenir un bon d’achat valable dans la compagnie aérienne concernée. Bien sûr, cela dépend de la compagnie, par exemple, les compagnies low-cost ne proposent pas toutes ce genre de services.

Si rien n’est fait automatiquement, n’hésitez pas à consulter le site de la compagnie aérienne concernée. Et si vous n’avez pas de nouvelles, à contacter le service après-vente ou envoyer une réclamation. Voici quelques liens utiles pour y voir plus clair : 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site

Et, pour comparer le prix des vols: c’est ici

 

Se faire rembourser un logement :

 

 

La plateforme Airbnb, met à disposition de nombreux appartements et maisons à travers le monde. Ce site très connu offre une politique de remboursement assez complète.

En effet, l’hôte choisit ses conditions d’annulation. S’il les choisit « flexibles » l’annulation sera gratuite entre 14 jours et 24 heures avant l’arrivée. Seuls les frais de service de la plateforme seront prélevés.

En revanche, si l’hôte choisit des conditions d’annulation dites « strictes », le voyageur aura 48 heures après la réservation, pour se rétracter. Sinon, la moitié du prix total sera prélevée en cas d’annulation.

Concernant les campings, chaque établissement applique ses propres règles. Cependant, la plupart des campings prélève un acompte en cas d’annulation. Il en est de même pour les auberges de jeunesse.

Enfin, les hôtels proposent souvent au moment de l’achat une garantie permettant d’être remboursé en cas d’annulation, à vous d’opter ou non pour une assurance !

 

 

Comment se faire rembourser la location d’un véhicule

 

Il est difficile de se faire rembourser la location d’un véhicule. Ici encore, cela dépend de l’organisme qui met le véhicule à disposition. Si votre réservation concerne un particulier, il faudra s’arranger avec celui-ci. 

Souvent, au moment de l’achat, un acompte vous est demandé. En cas de force majeur ou d’annulation de votre côté, il sera difficile de vous faire rembourser cet acompte. En revanche le cas de force majeure sanitaire est souvent opposable, surtout si votre périple comportait des zones « à risque ».

Voilà, vous savez maintenant comment résoudre vos problèmes de remboursement et d’annulation en cas de problèmes. Soyez prudents, et essayez de prendre une assurance annulation dès que possible, si celle-ci ne représente pas un coût trop élevé. Mieux vaut ne pas prendre de risques !

 

Articles similaires :